Le Grand Bancal

Le Petit Théâtre de Pain
Création septembre 2020 – Tout public

  • Le Grand Bancal est un cabaret tout public et tout terrain, un grand bol d’air pour méninges.

    Il nous trimballe en chansons et mouvements, d’une histoire à une autre. L’émotion butine du sensible au rire et nos parts d’ombre se jouent de notre goût pour la lumière.

     

     

    Du son, des mots, des trognes, des bribes, les unes chassant les autres modelant ainsi une balade poétique au pays de “ce qui nous lie”.

     

  • Une forme légère

    20 ans après Cabaret, nous avons eu envie d’inventer une nouvelle forme de ce genre, sacrée et prosaïque, musicale et festive, faite maison, chaleureuse qui contamine, fédère et emporte.

    A contrario des autres productions du Petit Théâtre de Pain, où le point de départ réside dans la thématique ou le fil que nous voulons tirer, pour cette nouvelle création nous partons de la forme, du format cabaret. A savoir un spectacle composé d’une multitude de propositions, de numéros. Le sens général émergeant dans un second temps, de la juxtaposition et de l’agencement des différents modules, pour lâcher l’intelligible visible et glisser vers l’imprévu, l’inattendu du chaos.

    Des thématiques saillantes émergent déjà du travail : les amours joyeuses ou contrariées, la solitude, le temps qui passe, l’attente, la rencontre, la tendresse. Et en contrepoint, l’autodérision, le grand n’importe quoi, le rêve, la bêtise, l’absurde et l’espoir.

    Cette addition de séquences ne démentira pas pour autant notre besoin de faire sens. Ces temps de durcissement et de cynisme nous le soufflent.

    Enfin, il y a aussi l’envie de remettre dans notre répertoire une forme légère qui se monte et se démonte rapidement, tout public, qui se joue partout et en toutes occasions.

    Musical, multilingue et dansé

    Lors des premières résidences nous avons abordé l’écriture, celle de la musique, du chant mais aussi celle des mots, des langues, des bruits, des mouvements. Tâchant d’être attentifs à tous les langages, à trouver le son à travers des compositions et quelques reprises du répertoire d’ici et d’ailleurs.

    Comme une marmite d’humeurs teintée d’amour, des univers fantasques ou réalistes, parfois décadents et pathétiques, mais toujours en lien à une humanité vivace ont fait surface. Cette étrange tribu, d’un univers à l’autre, chante à tue tête, joue de la flûte à bec ou encore danse à la façon du Tanztheater.

     

    Un nouveau venu

    Ami et compagnon de route, nous avions déjà convié Patrick Ingueneau à l’occasion du coup d’envoi des 30 ans du festival Viva Cité à Sotteville-lès-Rouen. La création de “Citat des rêves”, performance participative musicale et chorégraphiée de 30 minutes pour 180 participants et un public de 3000 personnes avait constitué une première collaboration.
    Compositeur, multi-instrumentiste, bricoleur musical de génie à l’univers joyeux, foutraque et décalé, voilà que nous l’avons à nouveau invité en tant qu’intervenant extérieur lors des premiers temps de recherche. Sa présence a permis à l’équipe d’affûter le travail des voix et la maîtrise des instruments mais aussi de chercher ensemble une acuité nouvelle, une unité, une identité sonore précise. Les échanges furent nourris et intenses, la rencontre a bien eu lieu entre la pâte de Patoche et celle du Petit Théâtre de Pain. Au terme de cette résidence, saisis d’un désir commun, il a été décidé d’intégrer Patrick au plateau comme membre à part entière de l’équipe artistique sur ce projet.

  • Conception, mise en scène, musique : Le Petit Théâtre de Pain.
    Interprètes : Mariya Aneva, Cathy Coffignal, Hélène Hervé, Fafiole Palassio, Eric Destout, Patrick Ingueneau, Guillaume Méziat, Jérôme Petitjean, Tof Sanchez.
    Scénographie et création lumière : Josep Duhau
    Régie générale et régie son : Peio Sarhy
    Communication : Guillaume Méziat
    Regard costumes :
    Vanessa Ohl
    Photos :
    Marcell Erdélyi – Panarama, Guillaume Méziat
    Production, administration, diffusion :
    Katti Biscay, Elorri Etcheverry, Elise Robert-Loudette

    Durée : 1h25 environ – Tout public

    Le Grand Bancal se joue en salle comme en espace public de jour comme de nuit.

  • 2019

    > 16 – 22 juin / 11 – 18 juillet
    Hameka, Fabrique des arts de la rue et du théâtre en euskara – CAPB (64)

    > 9 – 20 décembre
    Théâtre de Gascogne-Mont de Marsan, Scène conventionnée d’Intérêt National (40)

    2020

    > 26 – 28 janvier et 1 – 4 février
    Quelques p’Arts… CNAREP Boulieu-lès-Annonay (07)

    > 18-27 juin
    Hameka, Communauté Pays-Basque (64)
    Résidence soutenue par l’Atelier 231, CNAREP à Sotteville-lès-Rouen (76)

    > 12 – 29 juillet / 23 – 30 août
    Hameka, Communauté Pays-Basque (64)(64)

  • Le spectacle “Le Grand Bancal” est coproduit et soutenu par :

    – Théâtre de Gascogne, Scène conventionnée d’Intérêt National, Mont-de-Marsan (40)
    – Hameka, Fabrique des arts de la rue et du théâtre en euskara – CAPB (64)
    – Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques, aide à la création (64)
    – Atelier 231, CNAREP, Sotteville-lès-Rouen (76)
    – Quelques p’Arts, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public, Boulieu-lès-Annonay (07). Projet artistique et culturel de territoire(s) avec les arts de la rue et le spectacle vivant dans les espaces publics et de proximité.
    – Le Pilou, Festival Segal’Arts, Festival des arts de la rue et des champs, Prendeignes (46)

  • # 31/07/20 PRENDEIGNES (46), Festival Ségal’arts – ANNULÉ

    # 15/08/20 MÉRIGNAC (33), Les Escales d’été – ANNULÉ

    # 18/09/20 VILLEVOCANCE (07), Avant Première Temps fort, Quelques p’Arts CNAREP

    # 19/09/20 PEAUGRES (07), Première ! Temps fort, Quelques p’Arts CNAREP, 21h30

    # 20/09/20 FÉLINES (07) Temps fort, Quelques p’Arts CNAREP, 17h

    # 25/09/20 SARE (64), Abian ! Ouverture de saison CAPB, 21h

    # 26/09/20 PESSAC (33), Service culturel, ouverture de saison, 19h

    # 23/01/21 PAULHAN (34), Le Sillon

    # 08/04/21 UZES (30), ATP d’Uzès

     

     

Dossier du spectacle

©Marcell-Erdelyi/Panarama
©Marcell-Erdelyi/Panarama
©Marcell-Erdelyi/Panarama
©Marcell-Erdelyi/Panarama
©Marcell-Erdelyi/Panarama
©Marcell-Erdelyi/Panarama
©Marcell-Erdelyi/Panarama
©Marcell-Erdelyi/Panarama
©Marcell-Erdelyi/Panarama
©Marcell-Erdelyi/Panarama