La lettre du PTDP

Janvier 2021

Cher public,

(…) Et surtout, surtout, disons à nos enfants qu’ils arrivent sur terre quasiment au début d’une histoire et non pas à sa fin désenchantée. Ils en sont encore aux tout premiers chapitres d’une longue et fabuleuse épopée dont ils seront, non pas les rouages muets, mais au contraire, les inévitables auteurs (…)
Disons-le, haut et fort, car, beaucoup d’entre eux ont entendu le contraire, et je crois, moi, que cela les désespère.

Ariane Mnouchkine

Depuis plus d’un an et malgré l’intrusion de la covid et de ses confinements successifs, nous n’avons cessé d’être en lien avec des jeunes. Avec nos propres enfants, bien sûr mais aussi avec les adolescents rencontrés au fil du projet « Z  – Performance Chorale pour jeunesse en mouvement ».
Ces paroles d’Ariane Mnouchkine dans le contexte actuel relèvent, pour nous, tout autant de l’urgence que le reste.

Z, sortie prochaine du clip

Z, sortie prochaine du clip

 

Et c’est aussi à cet élan que nous a conviés Z à travers le flot poétique de nos adolescents, leurs émotions toujours à fleur de texte, entre fragilité et puissante vitalité.

Cette partition qui rend compte de leur environnement intime, social et politique, devait être initialement un spectacle conçu comme un chœur dans l’espace public et joué, par 20 adolescents, au printemps dernier. Sur la base de cette même partition, le spectacle est devenu, pandémie oblige, un court métrage filmé en 2 jours seulement, avec 12 jeunes, sans répétition préalable, dès le déconfinement annoncé.

Ce clip a été une petite audace. Un cluster de joie, une ruche bruissante le temps du tournage, alors que la tension de ce qu’ils portent est palpable à l’image et la mise en scène sans fard. C’est surtout un engagement, et une promesse qu’ils se sont tenus à eux-mêmes. Une aventure de laquelle, nous, sommes sortis déplacés, émus et vivifiés.

Sortie du clip à venir prochainement au cinéma et sur les réseaux.

MU.e de Magali Mougel - création octobre 2021

Dans la continuité de cette expérience énergisante, MU.e notre création prévue pour octobre 2021, nous confronte à la question du choix des récits à porter à la scène aujourd’hui.

MU.e ne sera pas un spectacle à l’adresse exclusive des jeunes, quand bien même nous souhaitons que cela leur parle et les représente et quand bien même nous en embarquerons au plateau avec nous.

Non, MU.e s’adresse plutôt aux adultes de notre génération et aux adultes-bâtisseurs de demain qui ne le deviendront pas sans nous. Sans notre volonté, ni notre courage, ni la ténacité nécessaire à percer le brouillard qui nous entoure.
Alors oui. Quel récit inventer aujourd’hui sur la responsabilité et la transmission ? Quels protagonistes pour donner souffle et réflexion aux spectateurs qui les regardent ?

Et ce, sans pour autant les conforter dans une fable si rassurante qu’elle figerait en eux tout élan subversif ou du moins tout désir de se mobiliser intimement. Comment tenir éveillé sans être donneur de leçon ? Comment concerner sans être catastrophiste ? Quoi écrire pour que l’identification, la sensation d’un vécu commun, l’émotion et non la morale s’invitent dans notre texte et créent l’interaction entre le plateau et la salle, mais aussi parmi les spectateurs et surtout en chacun d’entre eux ?

Quelle histoire, quels parcours sensibles dans lesquels se reconnaître, qui puissent nous transporter « du minuscule au cosmique ? »

Voilà, cher public, toutes les questions que nous traversons, avec passion et fièvre à l’heure où se trame MU.e que signera Magali Mougel, nouvelle autrice avec qui nous collaborons.

 

Le Grand Bancal, notre nouveau cabaret théâtral et musical

Bande-annonce, 2’18. Réalisation Vigneau and Co Production

De l’enfance à tous les étages nous n’en avons pas manqué non plus avec l’élucubration de notre fantaisiste Grand Bancal. Quelle joie immense d’avoir retrouvé le public ! Des visages, des yeux, des rires ! Des échanges en VRAI lors de nos premières représentations en septembre dernier entre l’Ardèche, le Pays basque et la Gironde ! Allez ! Une fois n’est pas coutume nous laissons la parole à ceux qui l’ont vu en espérant que cela vous inspire une irrésistible envie de venir !

« Le Grand Bancal c’est un spectacle revigorant, vivifiant, antidépresseur dans ces temps de prohibition (…) Des chants d’origines diverses qui vous agrippent le cœur, de la danse et de la musique live qui vous donnent envie de sauter du siège, des textes percutants, un fixe d’oxygène pur, on en redemande ! »  Germinal – septembre 2020.

Et vous pour 2021 vous demanderez quoi ?
MEILLEURS VOEUX
Amicalement vôtre.

Le Petit Théâtre de Pain

→ Retrouvez l’agenda de nos prochaines représentations ICI

Rédaction : Fafiole Palassio
Logo PTDP : Lontxo Yriarte – Julie Mugica
Crédit photos Z et MU.e : Guillaume Méziat / Le Grand Bancal : David Bonnet


Vous pouvez télécharger ci-dessous nos lettres au format pdf

La Lettre Juillet 2020
lettre janvier 2020
lettre septembre 2019
lettre juin 2019
lettre janvier 2019
lettre septembre 2018
lettre juin 2018
lettre janvier 2018